60 millions contre les conséquences du COVID-19


La solidarité est dans l’ADN du Conseil Départemental.


Ses élus et ses agents se sont mobilisés au plus tôt pour limiter les conséquences de l’épidémie de COVID-19.


Cela s’est traduit par des choix politiques forts, qui vont bien au delà des actions les plus médiatiques, comme la distribution de masques dans les EHPAD, les foyers de vie et les maisons d’enfants.


Un plan d’urgence de 60 millions d’euros a été voté en juillet 2020.


Imaginé comme un outil de sortie de crise, ce plan témoigne d’un effort exceptionnel à la mesure des enjeux actuels.


Il comporte 75 mesures financées par l’épargne (42 millions) et l’emprunt (18 millions au fur et à mesure des chantiers lancés).


L’ambition est de répondre à l’urgence sociale et de relancer l’activité, en accompagnant les plus petits.


Parmi les initiatives, on peut notamment citer :

  • 13 millions d’euros de primes exceptionnelles pour les professionnels du secteur médico-social, et notamment aux assistants familiaux et aux personnels des SAAD2, des établissements pour personnes âgées, personnes handicapées, enfants de l’aide sociale à l’enfance.

  • 13 millions d’euros pour venir en aide au 55 000 foyers bénéficiaires du RSA1, dont le nombre a augmenté sous l’effet de la crise

  • L’ouverture des droits d’un RSA1 exceptionnel d’une durée de 6 mois pour les étudiants précaires.

  • Des aides exceptionnelles pour l’accès au logement et le maintien de l’alimentation en eau et en énergies.

  • 3 millions d’euros pour la rénovation énergétique de logements sociaux par Pas-de-Calais Habitat

  • Une action concrète pour défendre durablement l’emploi en soutenant les artisans et les petites et moyennes entreprises locales. 95 chantiers ont été relancés dans le bâtiment. 603 nouveaux dossiers ont aussi été validés dans le cadre de la programmation exceptionnelle du FARDA3, soit une aide directe de 5 millions d’euros à destination des communes rurales (portant ainsi à 15,8 millions d’euros l’investissement de la collectivité dans ce domaine).

  • la prise en charge des dépenses liées au COVID-19 de 43 structures d’insertion professionnelle, qui ont également bénéficié d’une aide à la reprise (269 000 €)

  • 447 000 € à la filière de la pêche indissociable de l’identité du Pas-de-Calais

  • Une aide ponctuelle aux acteurs du développement culturel (227 429 €) et un dispositif de soutien à l’emploi sportif (130 000 €)

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site : http://www.cg62.fr/Actualites/Actualite-Conseil-departemental/Plan-de-relance-la-presse-en-parle

Photo : Freepik

1 vue

Posts récents

Voir tout