Budget 2021 : 1.1 milliard d’euros pour les solidarités

Le Conseil Départemental est l’instance la plus engagée dans les politiques solidaires.


Le vote du budget primitif 2021 en est un nouveau reflet.


74 % des dépenses de fonctionnement seront consacrées aux solidarités.


Le montant alloué aux allocations individuelles de solidarités est en augmentation de plus de 2.85 % : 28 millions leur seront consacrés cette année, avec notamment :

  • 2,5 millions supplémentaires pour l’Allocation personnalisée d'autonomie (APA)

  • 4,2 millions pour la Prestation de compensation du handicap (PCH)

  • Plus de 21,6 millions pour le Revenu de solidarité active (RSA)

  • 7 millions d’euros supplémentaires pour la protection de l’enfance (252,8 millions d’euros pour l’enfance et la famille).

  • 18,3 millions d’euros pour accompagner les acteurs de la vie sociale, de la jeunesse, du sport et de la vie culturelle

  • Augmentation de la participation départementale au budget du SDIS avec notamment 75,8 millions d’euros pour soutenir le recrutement de jeunes pompiers

  • 7 millions d’euros pour le transport des élèves en situation de handicap pour près de 1400 enfants et adolescents.


Avec ce budget, le Département continuera de faire face aux conséquences sociales de la crise sanitaire, qui suscite l’accroissement constant du nombre de bénéficiaires du RSA (plus 4 000 en 1 an).


Il affirmera également son soutien aux communes rurales, auxquelles il consacrera 11 millions par le biais du FARDA : un dispositif d’accompagnement financier des projets d’aménagement et de voirie, qui ont fait l’objet de 901 dossiers en 2020.


Ce montant s’ajoute aux investissements consentis pour les territoires, les habitants et l’économie locale. De 2015 à 2020, plus d’1,1 milliard d’euros ont été mobilisés sur le sujet. De quoi participer pleinement à la bataille pour l’emploi en se saisissant de toutes les opportunités.


Les chiffres clefs des 205 millions d'investissements prévus en 2021 :

  • 4,2 millions d’euros pour la reconstruction du CIS d’Arras et les études de celui de Boulogne-sur-Mer

  • 51 millions d’euros pour la poursuite du programme de travaux dans les collèges et l’accélération de leur équipement informatique

  • 12 millions d’euros pour des équipements culturels et sportifs

  • 9,4 millions d’euros pour accompagner les projets des organismes en charge de la protection de l’enfance et de l’accueil des personnes en situation de handicap

  • 78 millions d’euros pour des opérations sur le réseau routier


4 vues

Posts récents

Voir tout